Actualités

Le 11/04/2019

Equipe 2 : CKCL EQUIPE 1

La pirogue s’est installée aux Sables au début des année 2000 et c’est moins d’une dizaine d’année plus tard que s’est formé le « team CKCL ». A l’origine, une bande de copains surfeurs, kayakistes à la recherche de nouvelles sensations qui se sont vite pris au jeu de la pirogue. 

Tama, jeune tahitien installé aux Sables d’Olonne prend plaisir à partager les valeurs et techniques du va’a, sport emblématique de Polynésie. Bruno Norac prend en charge l’entraînement et rapidement les résultats commencent à s’enchaîner. Les différents podiums à chaque championnat de France et sur les courses les plus prestigieuses comme la Vendée Va’a attestent du savoir-faire et de la détermination des rameurs. 

En 2014, l’équipe est sacrée championne de France et décroche lors de la Vendée Va’a les billets pour défendre les couleurs de la France lors de l’Hawaiki Nui, plus grande course de pirogue au monde qui a lieu en Polynésie. Passée cette consécration et après tout cet investissement, il s’en suivra deux années de « break », au cours desquelles le team continuera de se retrouver et de s’entraîner, mais sans se fixer de grands objectifs en compétition.

L’envie de performer était cependant plus forte, c’est à la fin 2016 que l’équipe s’est « reconstituée », avec Franck Gaboriau dans le rôle d’entraîneur. Forts de leur expérience, les rameurs du team retrouvent vite leurs automatismes et retrouvent rapidement leur niveau en compétition. Ils enchaînent deux places de deuxième en 2017 et 2018 à la Vendée Va’a, plus grande course de va’a en Europe, ainsi qu’un titre de vice-champion de France en 2017.

Le « team CKCL » a évolué au cours de ces différentes années et s’est enrichi de nouveaux rameurs venus renforcer l’équipe. Pour la saison 2019, leur ambition est de réaliser la meilleure place possible lors de la Vendée Va’a, tout en conservant les valeurs d’amitié, de solidarité dans l’effort, de cohésion de groupe propres à l’esprit du va’a et qui ont fait briller cette équipe pendant ces nombreuses années. La récompense serait évidemment de pouvoir à nouveau prendre le départ de la Hawaiki Nui Va’a en 2019…